top of page
  • Photo du rédacteurDay-Mikes

JAPON, ARCHIPEL DE CONTRASTES ET DE MERVEILLES

Autrefois réservé à quelques privilégiés, le Japon a vu son nombre de voyageurs étrangers augmenter de manière exponentielle ces 10 dernières années. Une chance pour moi, amoureux sans équivoque de ce pays cachant encore tant de mystères...



Qu’il va être ardu de ne prendre que quelques lignes pour parler du Japon, tant j’adore ce pays ! Pour moi, c’est l’un des plus beaux pays du monde. Et je ne pense pas être le seul à penser cela, aux vues du nombre de jeunes qui le découvrent chaque année. J’ai moi-même eu l’occasion d’encadrer des groupes sur place à plusieurs reprises, et le constat est sans appel : le Japon est devenu incontournable dans la culture populaire française.


"Lorsque j’ai atterri au Japon pour la première fois, j’ai compris une chose : ce pays est sur une autre planète !"

Déambuler à Tokyo, et voir les lanternes éclairées par le soleil d'automne...
Déambuler à Tokyo, et voir les lanternes éclairées par le soleil d'automne...

Que ce soit avec les chaînes de tv, avec les stars de la J-Pop, les multiples séries Netflix ou encore par la démocratisation de sa gastronomie (sushis en tête), la culture nippone a su séduire les cœurs de manière fulgurante ces dernières années. Pour ce qui est du mien, l’attraction a commencé il y a plus de 30 ans, lorsque j’ai débuté le judo. Depuis, cette attraction n’a cessé de grandir…


Lorsque j’ai atterri au Japon pour la première fois, j’ai compris une chose : ce pays est sur une autre planète ! Il ne ressemblait en rien à ce que je connaissais, et chaque pas à travers l’archipel m’a apporté son lot de surprises et d’émerveillements. Mais surtout, ce sont les changements d’atmosphères parfois soudains qui m’ont le plus frappé. Le coup de foudre certainement…



Le célèbre Pavillon d'Or, à Kyoto (merci David pour la photo 😜)!
Le célèbre Pavillon d'Or, à Kyoto (merci David pour la photo 😜)!

La traversée du légendaire carrefour de Shibuya (et ses 1000 passants à chaque feu rouge, faisant de lui le carrefour le plus traversé au monde) s’oppose à la marche paisible à travers le Meiji Jingu et ses mariages traditionnels en pleine nature.


Paisible le jour, Dotonbori électrise Osaka à la nuit tombée!
Paisible le jour, Dotonbori électrise Osaka à la nuit tombée!

Le bruit tonitruant du quartier d’Akihabara n’a d’égal que le silence reposant des jardins de Shinjuku. Les enseignes animées du quartier Dotonbori d’Osaka semblent compenser l’immobilité des torii millénaires du Fushimi Inari. Les spécialistes du cosplay s’exposant avec joie et excentricité dans les rues de Harajuku apportent un parallèle saisissant avec les kimonos et yukatas de geikos et maikos du quartier Gion à Kyoto.


"Je n’ai pas peur de dire qu’il s’agit, à mes yeux, de la gastronomie la plus fournie au monde !"

Un des symboles des fictions japonaises, le robot géant Gundam, toisant du haut de ses 20m les visiteurs à Odaiba, semble bien insignifiant face à l’immensité et la majesté du Mont Fujiyama. Tout cela dans une harmonie entre la ville et la nature que seul le Japon peut vous offrir.

Un exemple de ce mélange des genres me marque particulièrement : la ville de Nara et ses temples rouges perdus dans une végétation plus verte que nature, accueillant en son sein des centaines de biches sacrées en liberté… Tant de contrastes qui m’ont donné envie de découvrir toujours un peu plus de ce bel héritage.


Petit festin dans un restaurant d'okonomiyaki... Un régal 🤤 !
Petit festin dans un restaurant d'okonomiyaki... Un régal 🤤 !

Mais si je devais choisir ce qui m’a le plus étonné dans la culture nippone, je dirais sans hésitation la qualité et la diversité de la gastronomie locale. Je n’ai pas peur de dire qu’il s’agit, à mes yeux, de la gastronomie la plus fournie au monde (après la gastronomie française) !

Du ramen au mochi, du sukiyaki à l’okonomiyaki, du yakiniku au bento, en passant par le soba et bien évidement les sushis, je pense que vous trouverez votre bonheur sur place. Et si vous êtes téméraires, laissez-vous tenter par une des nombreuses boissons locales, toutes plus farfelus les unes des autres…


Si au fil des années vous oubliez votre voyage au Japon (ce dont je doute), votre palais, lui, s’en souviendra ! Et au final, un voyage ne vaut-il pas autant que les souvenirs qu’il nous offre 😉…?



Posts récents

Voir tout

Opmerkingen


bottom of page