top of page
  • Photo du rédacteurDay-Mikes

PAROLES DE JEUNES: Julie, la Birmanie et les pagodes de Bagan...

Les colos, ceux qui en parlent le mieux, ce sont les jeunes! Alors autant écouter ce qu'ils ont à nous raconter... Un nouveau post Paroles de Jeunes avec Julie, 18 ans, basée à Toulouse.


Day-Mikes: Peux-tu s'il te plait resituer notre rencontre?

Julie: Je t’ai rencontré le samedi 20 octobre 2018 en Birmanie. Je suis partie avec le CE de mes parents.


Quel souvenir as-tu de ce pays que nous avons découvert ensemble?

Mon voyage en Birmanie a tout simplement été le meilleur voyage de ma vie! Beaucoup de personnes de mon entourage ne connaissaient pas ce pays avant que je parte. A mon retour, ils en ont entendu parler pendant des mois, en long et en large. Dorénavant je peux vous assurer qu’ils connaissent cet endroit comme leur poche!


"Le souvenir que j’ai de la Birmanie est celui du sourire sur le visage des habitants. Rencontrer toutes ces personnes a été une des meilleures expériences que j’ai pu vivre."

Julie (à gauche) et son acolyte Jade, en plein trek aux abords de Kalaw
Julie (à gauche) et son acolyte Jade, en plein trek aux abords de Kalaw

La Birmanie est un pays somptueux (le plus beau que j’ai pu voir), rempli d’histoire et je voulais qu’il marque les esprits. Le souvenir que j’ai en tête celui du sourire sur le visage des habitants. Que ce soit en trek à l’arrière d’un camion pour aller dormir chez les habitants ou à Ngapali sur le bord de la plage, ils nous disaient toujours bonjour, ils étaient toujours souriants, toujours à venir vers nous avec les yeux qui brillent et certains voulaient prendre des photos avec nous. Rencontrer toutes ces personnes a été une des meilleures expériences que j’ai pu vivre. Voir autant de positivité et d’humanité dans un cadre aussi paradisiaque m’ont permis de repartir avec des souvenirs inoubliables. Lorsque je pense à ce pays j’ai également un souvenir de liberté et d’aventure. La traversée du lac Inle au coucher du soleil est un exemple de ce sentiment-là, je ne m’étais jamais senti aussi heureuse.


La traversée du Lac Inle et de ses villages sur pilotis...
La traversée du Lac Inle et de ses villages sur pilotis...

As-tu une anecdote, une aventure ou une mésaventure qui t’est arrivée sur cette colo?

La plus grande aventure que j’ai pu vivre restera sans doute la journée en scooter à Bagan. Sans code, sans permis et avec le duo sarouel/claquettes, ça partait mal il faut se le dire. Et pourtant, c’est probablement l’un de mes meilleurs souvenirs, le sentiment de liberté que j’ai ressenti ce jour-là n’a jamais été égalé. J’avais l’impression de voler et que rien d’autre n’avait d’importance. Nous étions tous à bord de nos scooters, entourés de temples et de végétations, le paysage était à couper le souffle. Nous avons eu la chance de contempler le coucher du soleil sur le toit d’un temple, avec jade nous avons pleuré ensemble de bonheur. Ce sentiment était si fort que je n’ai jamais ressenti ça depuis.


"Je pense que cette colonie a été la meilleure que j’ai faite en grande partie grâce à l’équipe encadrante. Elle a un rôle important car les animateurs sont les personnes en qui nous devons avoir le plus confiance durant un voyage."

Julie, son e-bike, Bagan... La liberté!
Julie, son e-bike, Bagan... La liberté!

Et petite anecdote de la journée qui a suivi, nous nous sommes tous levés très tôt le lendemain matin pour aller voir le lever de soleil. Nous sommes partis avec les scooters et cette fois-ci nous étions deux dessus. Carla et moi maitrisions l’engin. Mais cela ne nous a pas empêché d’avoir la super bonne idée de nous arrêter dans la boue. Inspiration géniale qui a continuée quand nous avons décidé de redémarrer l’engin dans la boue... Nous avons d’abord glissé avant d'être recouvertes de gadoue!



Comment as-tu vécu ce séjour avec l'équipe d'encadrants sur place?

Je pense que cette colonie a été la meilleure que j’ai faite en grande partie grâce à l’équipe encadrante. Elle a un rôle important car ce sont les personnes en qui nous devons avoir le plus confiance durant un voyage. Les animateurs ont été des véritables amis et des personnes de confiance. Ils nous ont proposé des activités incroyables et ils étaient toujours présent pour nous. Ce sont les seuls moniteurs avec qui j’ai toujours des liens et j’en suis très heureuse. Ce sont des personnes qui aiment ce qu’ils font et qui aiment le transmettre aux jeunes avec qui ils partent. Cela se ressent quand on part avec eux, ce qui rend le voyage inoubliable. De plus, ils nous ont permis de profiter du meilleur massage de ma vie sur la plage à Ngapali et juste pour ça ils sont géniaux ahahah!


Est-ce que tu referais ce séjour ou repartirais dans ce pays?

Honnêtement, je ne sais pas si je referai ce séjour, car il a été parfait en tous points. Je crois sincèrement que la vie et les meilleurs moments que l’on peut expérimenter sont des instants que l’on ne vit qu’une fois. Pour moi, c’est ce qu’il fait qu’ils sont si uniques et spéciaux. Cependant, j’aimerais beaucoup retourner en Birmanie car ce pays occupe une place spéciale dans mon coeur. Mais peut-être dans un autre cadre, pour une mission humanitaire ou alors pour mon mariage. Néanmoins, et pour être totalement transparente, je saisirai la moindre excuse pour retourner dans cet endroit!


Et sinon, que deviens-tu depuis notre colo ensemble?

Julie, bien loin de la Birmanie 😊!
Julie, bien loin de la Birmanie 😊!

J’ai bientôt 19 ans maintenant et je suis en deuxième année de licence de langues étrangères appliquées (anglais-chinois). J’ai pour projet de devenir reporter de guerre ou grand reporter. Après ma licence je pense partir 1 an faire fille au pair aux Etats-Unis pour ensuite partir 1 an en Australie en van avec ma sœur. Je souhaite ensuite reprendre mes études par un master journalisme à New York.


Quel est ton prochain voyage prévu ou en réflexion?

J’ai plusieurs projets de voyage pour cette année. Le premier serait à la Toussaint (cet interview a été effectuée en octobre 2021), je vais surement me rendre à Londres pour Halloween car j’ai des amis qui étudient là-bas. Le deuxième serait à New York en mai afin de rendre visite à ma sœur qui y est fille au pair cette année. Et enfin le voyage que j’attends le plus est mon voyage à Bali. C’est une sorte de colonie de vacances humanitaire (15 jours de colo et 15 jours de projet humanitaire). J’attends le mois d’aout avec impatience car le voyage a été reporté à cause du covid l’année passée. Les voyages sont une réelle passion pour moi, c’est pour cette raison que j’ai travaillé plusieurs mois à McDonalds afin de pouvoir les financer et devenir plus indépendante de mes parents.


Un dernier souvenir de Day avant de nous quitter?

Je dirai que le souvenir de toi qui m’a le plus marqué fut la journée trek. Avec Jade et toi, nous étions à la fin du troupeau, les trois cancres au fond de la classe. C’était une journée pleine de fous rires et pleine de chutes surtout. Je pense que les deux locaux qui étaient avec nous ont usé de leur patience pour nous amener jusqu’à l’arrivée. J’ai eu mal à la mâchoire à force de rigoler et nos chutes dans la boue n’ont pas aidé. J’ai aussi adoré cette journée car nous avons beaucoup parlé tous les trois et la galère du trek nous a créé des liens forts qui sont restés après cette journée!



Merci à Julie d'avoir parlé avec son coeur pour cet interview! Souhaitons-lui plein de réussite dans ses prochains projets, de l'Occitanie à l'Asie!
Merci à Julie d'avoir parlé avec son coeur pour cet interview! Souhaitons-lui plein de réussite dans ses prochains projets, de l'Occitanie à l'Asie!

תגובות


bottom of page